Publié le

Tuto gratuit : transformation d’un cintre en vide-poches

Tuto cintre vide-poches : le lien se trouve à la fin de l’article

Hello les créatives audacieuses,

Tout d’abord, je vous invite à entrer dans cette nouvelle année avec passion, pétillance et joie. Je vous souhaite ce qu’il y a de meilleur pour 2019 : que la réussite et le bonheur soient au rendez-vous, sans oublier la créativité. Mon année 2018 s’est achevée avec une créativité au top du top et une plus grande confiance en moi.

Voici mes recommandations  pour faire de cette année un succès :

  • Adoptez la happy attitude.
  • Mettez du fun dans votre vie, riez, amusez vous.
  • Prenez soin de vous, n’oubliez pas : la vie est précieuse et la santé aussi.
  • Cultivez vos passions, éclatez vous.
  • Ménagez vous du temps pour les personnes qui vous sont chères.
  • Osez, allez de l’avant.

Le sujet d’actualité chaque début d’année ce sont les bonnes résolutions que beaucoup de personnes auront du mal à tenir. Comme annoncé lors de mon précédent article, j’ai mis le rangement au programme de Janvier. Je suis en constante recherche de trucs et astuces pour optimiser mon fourbi. Faire du désencombrement dans ses affaires, permet aussi de faire le tri dans ses idées et par conséquent de se sentir mieux et plus légère.

Une autre de mes résolutions c’est de reprendre les chroniques mensuelles créatives avec des tutos simples et gratuits, ça vous tente ?

Pour inaugurer ma première rubrique créative de l’année, je vous propose un tuto en lien avec le rangement. Il y a quelques années, j’ai eu l’idée de customiser un cintre pour le transformer en vide-poches. Je me suis rendue compte que c’était un accessoire vraiment utile. Chaque soir, j’y range mes ciseaux, cutters et mètres rubans. Le cintre tout moche au départ a été relooké avec style.

Des chutes de jolis tissus, 2 heures de temps, quelques fournitures et un peu d’imagination, il n’en faut pas plus pour créer des petites choses très sympa. Je suis certaine que vous avez le matériel nécessaire dans votre réserve. Le cintre vide-poches occupe une place de choix dans mon atelier, il est à la fois utile et décoratif.

Ce projet est idéal pour les débutantes, il ne comporte pas de difficultés majeures. Pour les confirmées ou expertes, une réalisation simple en mode détente est toujours la bienvenue, n’est-ce pas ?. De plus vous pouvez utiliser du matériel de récup comme de vieux jeans par exemple.

Quant au tuto que je vous concocté, je vous explique comment réaliser le patron en fonction de la taille et de la forme de votre cintre, puis de le coudre étape par étape. Les poches étant un peu étroites, j’envisage de compléter ce pas à pas par des poches à soufflet un peu plus techniques. Il va falloir que je me replonge dans les mathématiques;

Voici quelques détails concernant la réalisation :

  • J’ai utilisé une aiguille universelle de 80 étant donné que mes tissu sont épais.
  • La broderie sur les poches a été fait avec un fil Madeira spécial broderie machine.
  • J’ai coupé le tissu de la poche dans la jambe d’un jeans. 
  • J‘ai coupé ma bande de finition dans le droit fil et non dans le biais étant donné que c’est tout droit. Le biais est idéal pour les courbes mais pas nécessaire sur une couture droite.

Le tissu avec les « têtes de mort  » est un peu particulier : on aime ou on n’aime pas. Perso, je trouve que les têtes de mort sont très fun et elles ont un côté artistique. Il a été acheté chez Toto tissu à un prix tout mini.

Voici le tout premier réalisé il y a quelques années 

Alors voilà, je vous invite à télécharger le fichier, faites vous plaisir, amusez vous. La couture ne doit pas être une prise de tête. N’hésitez pas de me faire des retours et à m’envoyer une photo de vos réalisations.

Pour Février, mois de la Saint Valentin, je vais mettre l’amour au programme de la chronique mensuelle, amour de soi et des autres. Il y aura peut-être des coeurs ou autre chose, je vais me laisser surprendre par mon imagination.

Je vous souhaite bon vent dans cette nouvelle année pour voguer au gré de vos envies, de votre créativité et de vos passions. Au plaisir de faire un bout de chemin ensemble.

Avec toute mon amitié.

Chantal

Cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger le fichier

tuto cintre vide poches Chantal New Style

 

Publié le

Couture pour les fêtes : le retour de la jupe.

Hello les créatives audacieuses,

 J’espère que vous avez passé un merveilleux Noël.

L’année touche bientôt à sa fin et je n’ai pas attendu le début d’année pour prendre de bonnes résolutions. J’ai commencé par une vague de rangement dans mon atelier ce qui m’a permis de retrouver des tissus dont j’ignorais l’existence. De plus, j’ai décidé de revenir plus souvent sur mon site qui a été laissé à l’abandon, de renouer avec la chronique mensuelle et les tutos.

Avez vous avez réalisé votre tenue pour les fêtes ? En ce qui me concerne, j’avais envie d’une jolie jupe pour aller avec mon t-shirt en dentelle réalisé le mois dernier. Entre moi et les jupes c’est du style je t’aime, moi non plus, rien à voir avec les t-shirts pour lesquels je voue un amour inconditionnel. Cela faisait un moment que je n’avais plus cousu de jupe et pourtant c’est une pièce simple à réaliser. Si vous avez un beau tissu imprimé, inutile de chercher la complication . Une jupe droite sera parfaite. C’est la pièce féminine par excellence qui se marie à merveille avec des t-shirts ou des chemisiers. Avec elle, on peut jouer avec ses look selon la manière de l’accessoiriser : sport ou chic et classe.

Concernant le tissu, j’ai eu un gros coup de coeur pour ce jacquard chez Mondial tissu acheté ce printemps, le tissu étant toujours en stock sur la boutique en ligne ainsi qu’en magasin.  La réalisation de la jupe s’est faite en 2 temps 3 mouvement sans grande difficulté. Le tissu a été un bonheur à coudre.

Comment trouvez-vous ma tenue de Noël. Les personnes qui me connaissent bien savent que je suis allergique au noir : il me faut des couleurs et du cintré pour me sentir bien et être en  harmonie avec moi-même.

 

Je vous en dis un peu plus sur sa réalisation . Je crois bien de d’autres jupettes vont suivre, je me suis réconciliée avec ce vêtement.

Les fournitures et le coût

 

Description Quantité Prix unitaire
Tissu jacquard 0,60 m pour un longueur au dessus des genoux 18,99 11,40
Fermeture invisible 1 2,99 2,99
Bobine de fil rouge 1 1 ,99 1,99

– soit un total de 16,40 €

Pour ce qui est des machines, j’ai utilisé la machine à coudre et la surjeteuse pour surfiler les coutures.

Le patron

J’ai réalisé le patron à mes mesures selon la méthode de Térésa Gilewska. Tracer le patron de la jupe de base est relativement simple, tout est expliqué dans ses livre  : le modélisme de mode  ou encore coupe à plat grandes tailles où vous apprendrez comment réaliser le patron en cas de ventre marqué ou fesses développées.

J’ai apporté des modifications au patron de base selon le tracé en rouge : j’ai rajouté de l’aisance à la taille 0,5 cm, 1 cm aux hanches et 2 cm à l’ourlet.

Néanmoins, il est nécessaire de faire une toile pour une première réalisation si vous n’êtes pas sûre de votre patron. Ensuite, vous pouvez modifier votre patron de base pour créer d’autres modèles de jupes.

La coupe

Le tissu étant rayé verticalement, j’ai décidé de l’utiliser à l’horizontale. J’ai rajouté 2 cm de marge de couture partout par mesure de précaution sauf à la taille : 1 cm. Il y a une couture au milieu dos pour la pose de la fermeture éclair.

Le montage

En premier lieu, j’ai cousu les 4 pinces, puis j’ai monté la fermeture avec le pied spécialement adapté pour les fermetures invisibles. Ensuite j’ai fermé la couture au milieu dos en partant du bas jusqu’à la couture de la fermeture éclair, puis J’ai fermé les coutures de côté.

Pour la ceinture, j’ai coupé un rectangle de 10 cm de large. La longueur c’est le tour de la jupe à la taille + 5 cm pour la patte. j’ai entoilé, la ceinture, je l’ai plié en 2 avec le fer puis cousus à la jupe.

Voici ma finition de ceinture à l’envers. Je ne l’ai pas repliée pour éviter les épaisseurs mais j’ai surjeté le bord. Perso je suis satisfaite avec cette finition.

L’ourlet a été fait à la main. Au lieu de faire une boutonnière à la ceinture, j’ai posé une pression avec la pince Kam, pourquoi se compliquer la vie sachant que cette partie est souvent cachée !

La fermeture qui est vraiment invisible

Le T-shirt

C’est le modèle Ambre qui est toujours en téléchargement gratuit et il le restera, ainsi que le tuto pour rallonger les manches et rajouter un poignet pour les resserrer. J’ai superposé la dentelle noire sur le jersey rouge. Ils ont été maintenus avec de la colle repositionnable. La couture des tissus superposée est un peu technique mais avec de l’entraînement et de la patience, on y arrive.

Les accessoires

Je trouve que ce sont des éléments importants pour mettre une tenue en valeur. Mes bottines rouges font partie de mes basiques en matière de shoes. Elle s’accordent aussi bien avec une jupe qu’avec un pantalon ou un jeans. Quant aux bijoux, j’ai opté pour un ensemble collier, boucles d’oreilles et bracelet en silicone noir. 

En conclusion

Je suis conquise par cette tenue. J’ai trouvé sur le net une jupe de ce style mais inutile de comparer nos créations par rapport au prêt-à-porter. Elles ont le mérite d’être uniques, de très bonne qualité avec de belles finitions, elles reflètent notre personnalité.

A présent, c’est une robe pour le réveillon qui est au programme. Je vous souhaite un bon passage à la nouvelle année, que 2019 rime avec passion, énergie, créativité, bonheur et amour.

Merci à tous

Je vous embrasse.

Chantal

Publié le

Orchid : mon nouveau patron de T-shirt

Hello les créatives audacieuses,

Est-ce que vous allez bien ? Et pour la création tout fonctionne comme vous voulez ?

En ce qui me concerne, j’ai passé 3 semaines incroyables à créer des vêtements, des patrons, des tutos et je me suis rendue compte que  je n’ai pas vu le temps passer. J’ai eu beau lui courir après et même lui pédaler après, rien n’y faisait : il s’est enfuit à la vitesse de l’éclair le bougre !

Après le succès d’Ambre, j’avais envie de continuer sur ma lancée Si je suis en train de créer des patrons, c’est grâce à vous. Vous avez été nombreuses à me demander si je ne voulais pas vendre mes patrons. Eh bien c’est chose faite à présent ! 

  • Si vous avez envie d’aller encore plus loin et rajouter une difficulté en couture,
  • si vous avez envie d’originalité avec un style moderne et atypique,
  • si vous avez envie de mettre vos atouts féminins en valeur,
  • si vous avez envie de vous éclater avec la couture du jersey,
  • si vous avez envie de booster votre créativité

le modèle Orchid est fait pour vous. En version jeu de rayures ou en utilisant 2 tissus contrastants, vous pouvez donner vie à vos envie de manière audacieuse.

Orchid est un T-shirt avec des découpes qui galbent la silhouette. Les manches sont une forme de raglan avec la couture qui se rejoint sur l’épaule et non à l’encolure. Avec le tuto manches longues, vous pouvez aisément rallonger les manches et les  resserrer par un poignet. Il existe en taille 38 – 40 – 42 – 44. D’autre part, il n’est pas gradé : il y a un ficher par taille. J’ai voulu vous simplifier la tâche en me la compliquant. J’ai tracé le modèle de base pour chacune des tailles, puis j’ai transformé chaque patron.  Les tailles 46, 48 et 50 sont au programme mais dans une forme moins cintrée. 

Le patron a été testé par des couturières débutantes et plus expérimentées. Merci à Mireille, Hélène, Dominique, Pascale, Mathilde et Elisabeth pour vos belles versions.

 

Je viens de signer un partenariat avec Makerist qui se charge de commercialiser et promouvoir mes patrons. Si vous souhaitez l’acheter, cliquez sur le bouton ci-dessous. 

Je vous souhaite de vivre de merveilleux moments créatifs et de vous éclater dans vos activité. 

Chantal

 

Publié le

La chronique mensuelle créative de Chantal New Style : le débardeur

Hello à toutes,

Comment allez-vous les créatives audacieuses ? En ce qui me concerne, j’ai encore gagné en énergie. Après quelques jours d’escapades et quelques excès, j’ai retrouvé une vie plus saine. Pour faire le plein de vitamines, je suis allée au marché de Colmar. J’ai sollicité un sympathique vendeur de fruits et légumes pour me prendre en photo. De plus j’ai eu droit à une dégustation de melon et de mangue qui a ravi mes papilles.

http://www.chantal-new-style.com/

C’est dans ce cadre coloré et convivial, dans cet état d’esprit serein que je vous présente le débardeur idéal. Pour obtenir ce résultat j’ai transformé mon atelier en labo : j’adore faire des expérimentations. De plus, j’ai joué avec les rayures car il ne me restait plus grand-chose de ce tissu avec de larges rayures colorées. J’ai passé beaucoup de temps à peaufiner le moindre détail et au final je trouve que le dos est plus joli que le devant. Je voulais vous préciser que j’aime porter des vêtements cintrés qui mettent mes atouts féminins en valeur parce qu’il fût un temps où cela me complexait. Le vêtement est un formidable moyen pour s’accepter, apprendre à aimer ses petits défauts et se sentir pleinement épanouie.

La question que je me pose souvent après avoir réalisé un vêtement c’est la suivante : avec quoi je vais bien pouvoir l’assortir. Une séance d’essayage plus tard, et hop j’ai déniché le compagnon idéal qui avait été relégué au fond de ma penderie. Il s’agit d’un short en coton stretch ultra confortable avec des poches passepoilées munies d’une fermeture éclair. J’appelle cela des poches sécurisées dans lesquelles je peux mettre mes clefs ou de l’argent sans risquer de les perdre, comme quoi le moindre détail compte !

Pour compléter ma tenue, il y a les shoes. Je craque régulièrement : je suis une dénicheuse compulsive de bonne affaires. Soyons futiles de temps en temps !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour en revenir à mon débardeur, j’ai mis les rayures sens dessus dessous et je me suis follement amusée.

Je viens d’en réaliser un 2ème avec le même patron. Même si le patron a été élaboré à mes mesures, j’ai dû faire quelques ajustements d’autant plus que les 2 tissus n’ont pas la même texture, ni la même élasticité. Il faut parfois ruser, improviser, expérimenter. Et comme j’ai pris des photos tout au long de sa création, c’est avec grand plaisir que je vous fais bénéficier d’un pas à pas.

Donc voilà, je viens d’inaugurer ma rubrique mensuelle : la chronique créative de Chantal New Style qui consiste à vous offrir un tuto chaque mois. Pour télécharger le fichier c’est ici

 J’espère qu’il vous sera utile. Il vous aidera à transformer un patron de T-shirt en débardeur. Je vous livre aussi ma façon de procéder pour obtenir un résultat seyant.

La rentrée se profile à l’horizon et avec elle les bonnes intentions sont au programme. J’espère que vous y avez mis la couture et peut-être un projet plus ambitieux. Chez moi, il y aura de l’innovation avec une création grande taille. .

Je vous souhaite de vivre plein de beaux moments joyeux, festifs et fun. Alors en route pour une rentrée dynamique, que la création illumine votre quotidien.

Chantal